Bonjour à tous, je vous propose de revenir sur l’un des événements échiquéens majeurs de cette année 2012 : les Olympiades d’Istanbul. Ce tournoi par équipes a accueilli 158 délégations et plus de 3000 parties de haut niveau y ont été jouées. Finalement, c’est à la dernière ronde que le titre s’est décidé et est revenu à l’Arménie, devant la Russie.

A cette occasion et pour rendre hommage aux arméniens, je vous propose d’analyser une partie de leur numéro un : Levon Aronian, ici opposé avec les pièces noires au prodige hollandais Anish Giri.

Dans une défense slave moderne, Aronian va montrer toute sa classe et sa plus grande compréhension stratégique pour s’imposer pas à pas sur tout l’échiquier et finir par quelques pointes tactiques ultra-précises pour remporter une victoire cruciale.


Aucun Commentaire pour “Giri vs Aronian”

Vous pouvez suivre cette discussion avec son flux atom.

Pas encore de commentaires.

Leave a Reply

Vous devez être connecté pour écrire un comentaire.